Livre : Le cueilleur de fraises, Tome 1



Livre : Le cueilleur de fraises, Tome 1





Description :
Le cueilleur de fraises est le premier tome d'une quadrilogie. Elle a été écrite par une auteure allemande, Monika Feth. Ce premier tome est paru chez Le livre de poche Jeunesse en janvier 2011. Il coûte 6,90¤ pour 384 pages.

 
Résumé :
Lorsque sa meilleure amie, Caro, est retrouvée assassinée, Jette jure publiquement de la venger, attirant ainsi sur elle l'attention du meurtrier. Chaque jour, Jette essaie de se reconstruire et d'oublier. Elle fait bientôt la connaissance d'un garçon qui semble pouvoir lui redonner le goût de vivre et tombe éperdument amoureuse. Une rencontre qui pourrait l'aider à surmonter la mort de son amie. Peut-être...

 
Mon avis : 14/20
Il s'agit là d'une saga qui a fait beaucoup parler d'elle mais pas qu'en bien. Je pense que ce qui lui a porté préjudice est le résumé qui ne correspond pas au livre.

Premièrement, le résumé ne fait mention que de Caro et Jette alors que dans le livre il s'agit d'un trio : Caro, Jette et Merle, 3 meilleures amies étudiantes et colocataires.

Deuxièmement, toujours dans le resumé, l'assassinat de Caro est relégué au deuxième plan alors qu'il est l'élément essentiel du livre et qu'on suit l'enquête sur 300 pages.

Troisièmement et dernièrement, on nous fait miroiter l'histoire d'amour de Jette comme si c'était l'élément principal du livre alors qu'au 3/4 du roman les deux personnages ne se sont toujours pas rencontrées.

Voilà les raisons pour lesquelles j'ai été déçue de cette lecture, car avec un résumé écrit et présenté autrement je me serai attendu à une histoire différente. Là, toutes mes espérances ont été réduites à néant. Je l'avoue je n'avais pas du tout imaginé l'histoire comme ça. Bon, d'un côté, on pourra toujours se réconforter en se disant que ça crée de la surprise...LoL

J'ai trouvé plus de points négatifs alors je ne mettrais les points positifs qu'à la fin, histoire de ne pas rester sur un avis trop défaitiste.

Outre ces problèmes de "publicité mensongère" du résumé,  l'organisation du récit lui-même m'a posé problème. Et ça c'est déjà beaucoup plus embêtant surtout quand le livre frôle les 400 pages. Je m'explique. Le récit est "divisé" en plusieurs points de vue dès le départ. Il y a principalement le point de vue de Jette, de Imke la mère de Jette, de Caro la première colocataire, de Merle la seconde colocataire, du commissaire de Police Judiciaire et le point de vue du tueur ! D'autre point de vue font leur apparition selon les personnages qui apparaissent (garde forestier, serveuse, agriculteur etc). De plus, on passe rapidement d'un point de vue à un autre et c'est toujours "il" ou "elle" vraiment pas pratique pour savoir de qui il s'agit.
Je l'avoue non seulement j'ai été déçue du début mais en plus de ça j'ai vraiment été agacée parce que l'histoire est vraiment originale, elle m'aurait vraiment plus mais connaître l'apparence, le nom et où trouver l'assassin dès le début c'est vraiment pas possible ! Ce n'est plus une enquête. Ce n'est plus "qui est le tueur ?" mais plutôt "qui découvrira que c'est lui ?".

Autre chose. Le roman est traduit de l'allemand. Il y a beaucoup de poèmes mais une fois traduit en français ce n'est plus aussi joli. Plus de rimes, plus de poésie juste des mots accolés les uns aux autres sans trop de sens parfois.

Bon, après m'être plainte de tous les points négatifs, passons aux bonnes choses !

Malgré, le point de vue du tueur et du commissaire le suspens était quand même présent et accompagné de la peur. Car oui, pénétrer dans la tête d'un tueur en série ça fait flipper (details sanglants, raisonnements étranges...)

J'ai également bien apprécié les personnages et leur caractère. Caro était celle que j'aimais le plus et comme par hasard c'est elle qui meurt (ceci n'est pas un spoiler) !

En conclusion, je dirais que le livre est sauvé par la fin qui est, elle vraiment bien : de la peur, de l'inquiétude, de la colère, du stress et le coeur qui palpite pour tout ce dénouement.  Je lirais le tome 2 parce qu'il est déjà dans dans PAL mais si j'ai bien compris c'est une nouvelle histoire avec les mêmes personnages. Si vous voulez tenter vous n'avez pas besoin de vous procurer tous les tomes. Affaire à suivre...


Citations :
▲ Maman avait toujours eu besoin d'écrire. pour "supporter le quotidien", selon sa propre expression. A l'époque, elle le ressentait peut-être encore davantage, parce qu'en plus du quotidien, elle devait supporter mon père.

▲ Il ne comprenait pas qu'on puisse parler sans arrêt. La plupart des gens ne distinguaient pas l'accessoire de l'essentiel, vous mitraillaient de mots stupides et médiocres. 

▲ Et qui protégera l'homme de l'homme ? 

▲ Le monde est décidément un lieu froid et hostile. 

▲ Pas de travail sans sueur. L'ordre simplifie la vie. Ne remets pas au lendemain ce que tu peux faire le jour même. On ne récolte qu'ingratitude en ce bas monde. Ce qu'on n'apprend pas jeune, on ne l'apprend jamais. 

▲ Leurs regards étaient comme des baisers, chacun porteur d'une promesse. 

 
Livre : Le cueilleur de fraises, Tome 1

 
Musique : Ed Sheeran - Sing
 
Livre : Le cueilleur de fraises, Tome 1


Challenge :  ABC

Livre : Le cueilleur de fraises, Tome 1


Livre : Le cueilleur de fraises, Tome 1

 
Challenge :  Paliers

Livre : Le cueilleur de fraises, Tome 1


Livre : Le cueilleur de fraises, Tome 1


Challenge :  Eté 2014

Livre : Le cueilleur de fraises, Tome 1


Livre : Le cueilleur de fraises, Tome 1

 
Challenge :  D'une rentrée à l'autre

Livre : Le cueilleur de fraises, Tome 1

Livre : Le cueilleur de fraises, Tome 1

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.80.188.87) if someone makes a complaint.

Comments :

Report abuse